Gribouillis dans les marges

Au comptoir du 26 Janvier 2017

# Société

La France s'était enfin décidée il y a quelques semaines à interdire a minima toute forme de violence éducative ordinaire, physiques ou morales. Le Conseil Constitutionnel vient de censurer cette disposition. Une censure sur la forme (cette disposition avait été ajoutée à une loi sans rapport) mais qui symboliquement fait mal, d'autant qu'on apprenait le même jour que le parlement russe avait de son côté dépénalisé toutes les violences commises dans le cadre familial.

Terrible compte rendu d'une comparution immédiate. Un homme, sans domicile, vole ouvertement devant des vigiles : « La prison, ce serait mieux en fait. Dehors, j'y arrive pas. C'est plus simple de trouver une formation et un travail à l'intérieur qu'à l'extérieur. »

# Spectacle

Plusieurs articles commencent à présenter Donald Trump comme un gamin immature et colérique, selon les propres mots de ses collaborateurs. Karl me signale une autre théorie, plus effrayante. Obliger ses proches à mentir effrontément et à nier l'évidence jusqu'au ridicule serait un moyen de tester leur loyauté et de lier le destin de ses collaborateurs au sien. Le chef obtient ainsi des subordonnés sachant qu'ils ne survivront pas à sa défaite, et donc prêt à tout pour défendre leur meneur. Bref, des fanatiques capables du pire.

# Numérique

L'Agence Nationale de la sécurité des systèmes d'information a publié un (long) guide expliquant comment paramétrer Windows 10 pour réduire le nombre de données collectées par Microsoft.

# Technologie

Le projet Everest vise a fournir une implémentation complète de la pile https dont la sécurité serait vérifiée formellement.