Gribouillis dans les marges

Brèves de Web

« Si les mots ont des conséquences, les silences aussi ont des conséquences ». Phrase à méditer, prononcée par Joël Lightbound, un député québécois, suite au meurtre de six êtres humains qui n’avaient d’autre tort que d’être musulmans.

# La police travaille

Quatre policiers sont en garde à vue depuis plus de 24 heures pour viol en réunion. Ils sont accusés d’avoir sodomisé un citoyen avec une matraque au cours d’une interpellation, lui occasionnant une interruption totale de travail de 60 jours. Cela rappelle une autre affaire, jugée il y a quelques jours. En 2015, trois policiers municipaux avaient été mis en examen pour viol en réunion, déjà pour avoir sodomisé un citoyen avec une matraque. Un seul a finalement été jugé en correctionnelle, pour violences et non viol. [Mise à jour] Les quatre policiers ont finalement été mis en examen, mais uniquement pour violence, le procureur n’a pas retenu la qualification de viol, qui pourrait les mener aux assises, arguant que l’intention n’était pas certaine. Ils nettoyaient leurs matraques et le coup est parti tout seul…

# Numérique

Les décisions judiciaires se suivent et ne se ressemblent pas. Le 24 janvier, une cours d’appel de New-York avait confirmé que Microsoft n’était pas obligée de présenter à des enquêteurs des données stockées sur des serveurs hébergés à Dublin. Un autre juge vient d’ordonner à Google de rapatrier aux USA des courriels stockés à l’étranger et réclamés par le FBI.


Facebook Data Valuation Tool est un outil qui permet d’estimer combien d’argent vous rapportez à Facebook. Il se présente sous la forme d’une extension pour navigateur qui analyse les réclames que Facebook vous présente. C’est un projet développé par des universitaire et se basant sur des travaux de l’Union européenne. Un bon moyen de prendre conscience qu’à chaque fois que vous utilisez Facebook, vous leur faites gagner de l’argent. Pour aller plus loin, je vous conseille cette analyse de Sciences et avenir.

# En vrac

Tepco a relevé une radioactivité de 530 sieverts par heure dans un des réacteurs de la centrale de Fukushima. Pour donner une échelle, les ouvriers travaillant dans le nucléaire ne doivent pas être exposés à des doses supérieures 100 millisiverts en cinq ans. Tout va donc très bien ;


Une bonne analyse des limites du Décodex, par Vincent Glad dans Libé. En quelques exemple, il montre la subjectivité de l’outil. « En somme, prenez les sentences du Décodex pour ce qu’elles sont: un intéressant apport au débat public, mais qu’il faut lui-même interroger. Qui décodexera le Décodex? »

# Marigot-ci

J’aime bien l’analyse de Lordon sur le PS. Quelques phrases hors-contexte, allez à la source : « Ça fait très longtemps que je pense que l’un des grands enjeux pour la gauche, c’est de parvenir à opérer cette conversion symbolique qui réussisse à priver enfin le Parti socialiste de l’étiquette “gauche”. (…) [le dernier quinquennat] est historique parce que précisément, il aura réussi cette performance de convaincre un nombre de plus en plus important de personnes que qualifier ce personnel politique-là de « gauche » était une erreur majeure (…) je ne pense pas qu’ils aient trahi en fait (…) depuis toujours, c’était des hommes de droite ; mais c’était des hommes de droite contrariés. ». La victoire de Hamon m’a fait plaisir, pour la gifle à Valls et parce qu’elle semble témoigner que l’envie de gauche n’est pas morte. Mais je ne cache pas qu’elle m’inquiète, car elle risque de revenir sur le principal acquis de ces dernières années : le démasquage du PS par une partie importante du peuple de gauche.

# Marigot-là