Gribouillis dans les marges

Remets-moi une bière du 29 janvier 2017

# Mon neurone a éructé

# Enfants

Réfléchissant à la prochaine arrivée des robots de compagnie, je me dis qu’une évolution intéressante serait des robots enfants, pour combler le besoin de maternité / paternité sans emmerder personne. Faire un enfant est l’acte le plus cruel qui soit : on impose à quelqu’un qui n’a rien demandé de naître, souffrir et s’ennuyer, souvent pendant des décennies. Le tout pour des raisons qui m’ont toujours échappées, mais ne peuvent être que profondément égoïstes. Les gens un peu moins égoïstes, au lieu de faire des gosses, adoptent d’autres animaux, chat, chien… mais on reste dans une situation spéciste, où l’on impose à un autre animal notre présence, et peu importe au final qu’il s’agisse d’un chat ou d’un humain. Suivant la voie ouverte par les Tamagoshis, les robots pourraient fournir une alternative et enfin épargner à des milliards de gens cette condamnation à un agonie lente et douloureuse qu’est la naissance.

# Spectacle

D’après ce fil, à peine intronisé, Trump se serait empressé de se déclarer candidat à l’élection de 2020 auprès de la commission de contrôle des élections aux ÉUA. Cela l’autorise à faire des choses en tant que candidat qui lui sont interdite en tant que président, par exemple en terme de collecte de fond ou de recours à des lobbies pour défendre sa politique. De plus, les associations à but non lucratif n’ont pas le droit de prendre position pour ou contre un candidat, sous peine de perdre ce statut fiscalement avantageux. Avec cette astuce qui semble inédite, Trump pourrait sérieusement compliquer la critique de son action par de nombreuses associations. La Fondation Mozilla est une des organisations concernées par ce devoir de réserve. Elle risque donc de devoir agir avec prudence pour critiquer les politiques trumpistes qui s’attaqueront à la liberté en ligne.

# Technologie

# Trails

Patryk Adaś, un concepteur d’expérience utilisateur, a annoncé travailler pour Mozilla sur une expérience, Trails, visant à réinventer l’usage des onglets dans un navigateur. Il part du constat qu’une session de navigation implique souvent plusieurs onglets, et que les liens et l’historique entre ces onglets est perdu. Par exemple, rechercher une information conduit souvent à ouvrir plusieurs pages dans des onglets. Le but de Trails serait d’offrir une visualisation de la session complète de travail, de permettre par exemple d’enregistrer et de partager un ensemble d’onglets, de les supprimer tous lorsqu’on passe à autre chose, etc. Je ne sais pas à quoi ça mènera, probablement à rien comme quasiment tous les projets similaires, mais c’est rassurant de voir que Mozilla ne se contente pas de courir derrière Chrome mais fait encore un peu de recherche fondamentale pour inventer de nouveaux usages.

# Vite