Gribouillis dans les marges

Chrome 49 améliore la synchronisation de données

La version 49 du navigateur Chrome, sortie au début du mois de mars 2016, permet aux développeurs Web de continuer à traiter des données en arrière-plan même si l’utilisateur ferme son navigateur trop vite.

Citation(s) extraite(s) de «  » par Blog Chromium

Previously, sites could lose local changes or become out of sync if a user didn’t stay on the site until updates could be sent over the network. For example, an email client might lose a pending message if the user hit "send" and quickly navigated away. The new Background Sync API improves networking reliability by allowing service workers to schedule a one-off sync of a user’s local changes when the device next connects to the network, even if the site isn’t open.

Traduction approximative : « Jusqu’à présent, un site pouvait ne pas avoir enregistré des modifications effectuées par l’utilisateur si celui-ci fermait son navigateur avant que les données n’aient été envoyées. Par exemple, si l’utilisateur ferme son Webmail avant que ses messages en cours d’envoi n’aient été complètement transmis. Une nouvelle API, Background Sync, basée sur les Service Workers, permet au navigateur de synchroniser les modifications locales au prochain démarrage du navigateur, même si le site n’est pas ouvert. »