Gribouillis dans les marges

OpenFood

Citation(s) extraite(s) de «  » par Romain Lalande

OpenFoodNetwork apparaît comme un exemple de ce vers quoi pourrait s’orienter des projets comme La Ruche Qui Dit Oui ! en se dotant de code libre et de gouvernances ouvertes.

(…)

Au vu de ces modèles ouverts qui se répandent et démontrent chaque jour un peu plus leur efficacité, les structures de l’économie collaborative qui s’appuient sur des plate-formes propriétaires fermées à la contribution risquent donc bien de se faire « commoniser » par des communautés d’utilisateurs/contributeurs qui s’approprient de tels outils de mise en relation pour les ouvrir à tous… Après nous avoir uberisé, Uber ou AirBnb ne risquent ils pas eux aussi de se faire « commoniser » ?